10 aliments qui semblent sains mais qui ne le sont pas

Comment suivre un régime paléo ?
août 17, 2020
9 aliments sans lactose qui sont sources de calcium
août 28, 2020

Modifier intelligemment l’alimentation est un excellent moyen de perdre du poids de manière saine. Mais le monde “léger” peut présenter certains pièges qui méritent qu’on s’y attarde au moment de faire ses choix.

Vous devez observer si ces changements sont vraiment positifs pour votre alimentation. Par exemple, est-il plus sain d’échanger du soda contre du jus en boîte ? Cela dépend. Certains jus industrialisés peuvent contenir la même quantité de sucre que les boissons gazeuses, voire plus ! Qu’en est-il des barres de céréales entre les repas ? Ce ne sont pas toujours de bonnes options de collation.

De nombreux aliments ont l’air bons, mais contiennent plusieurs substances nocives pour la santé. Avec le processus d’industrialisation, ils ont gagné trop de sucre, de sel et d’additifs, et ne sont peut-être pas aussi sains que vous le pensez.

Il ne faut pas forcément arrêter de consommer ces articles, mais être plus attentif aux étiquettes.

1. Barre de céréales

Elles sont pratiques et savoureux, et promettent donc d’être une excellente option de collation. Et en fait, il existe des barres de céréales qui contiennent peu de calories, sont une source de fibres, donnent de l’énergie, augmentent la sensation de satiété et aident au fonctionnement de l’intestin. Mais ce n’est pas toujours comme ça. Certaines sont composées essentiellement de chocolat, sont pleins de graisse, de sucre, de calories et ne contiennent pas de fibres. Pour choisir les bonnes options, gardez un œil sur l’étiquette. Le premier ingrédient de la liste est celui qui est présent en plus grande quantité dans le produit, donc cherchez les marques où la fibre se trouve au début de la liste. Il est également important d’examiner la quantité de graisses saturées (mauvaises graisses) et de sodium présente dans le produit. Même si vous recherchez de bonnes options, il n’est pas recommandé de consommer trop souvent cette nourriture, car elle contient des conservateurs et des céréales transformées au lieu de céréales complètes.

2. Produits diététiques

Si vous pariez sur les aliments “diététiques” comme étant une bonne option pour perdre du poids, vous avez eu tort ! Ce type de produit est recommandé uniquement aux personnes qui ont des restrictions alimentaires, comme les diabétiques, qui ne peuvent pas manger de sucre. Souvent, pour qu’un aliment diététique conserve sa consistance et son goût, un manque de sucre est compensé par de la graisse, ce qui peut le rendre encore plus calorifique que la version normale. Pour ceux qui veulent perdre du poids, les produits légers sont plus adaptés, car ils ont un apport calorique réduit. Cependant, il n’est pas bon d’en consommer en excès, car elles sont généralement pleines de sodium et d’édulcorants, également nocifs pour la santé.

3. Boissons gazeuses light

Bien qu’elles ne contiennent aucune calorie, les boissons gazeuses light contiennent dans leur formule un certain nombre de substances chimiques nocives pour la santé, comme des colorants, des acidifiants, des conservateurs et des édulcorants, sans parler de leur teneur élevée en sodium, qui augmente la pression sanguine et retient le liquide. L’idéal serait de les éliminer de votre routine !

Concernant le soda diététique, ce n’est pas vraiment mieux que le soda ordinaire. Des études ont montré que la consommation de boissons gazeuses diététiques est associée à un risque accru de diabète et de syndrome métabolique, un complexe de problèmes de santé qui comprend l’obésité, l’hypertension artérielle et l’hyperglycémie. Cela peut être dû aux édulcorants artificiels utilisés dans les boissons gazeuses diètes, comme le sucralose, l’aspartame et la saccharine. Bien que techniquement considérés comme sûrs, ces édulcorants restent controversés pour la façon dont ils affectent les processus métaboliques de l’organisme.

4. Jus de fruits industriels

Beaucoup de gens remplacent les boissons gazeuses par des jus en bouteille, mais elles ne sont pas aussi saines qu’elles le paraissent. Ces jus contiennent généralement de grandes quantités de sucre. Et même les versions légères contiennent de nombreux additifs chimiques tels que des colorants, des conservateurs et du sodium. En outre, les propriétés des fruits, comme les fibres et les vitamines, sont perdues au cours du processus d’industrialisation. L’idéal est même de faire des jus naturels ! Les jus de pulpe sont également de meilleures options que les jus en boîte.

5. Thés en boîte

Les thés en boîte contiennent également de grandes quantités de sucre ou d’édulcorant, tout comme les boissons gazeuses diététiques. Certains thés sont encore riches en caféine, une substance qui peut provoquer des insomnies et de l’anxiété. Là encore, les thés faits maison sont de bien meilleures options.

6. Sachets de soupe

Comme on peut le voir dans cette liste, les grands méchants de ces aliments sont les additifs chimiques placés dans le processus d’industrialisation. Les soupes en poudre contiennent des colorants, des conservateurs et surtout beaucoup de sodium. Certains dépassent la valeur recommandée pour toute la journée. Bien qu’ils soient très pratiques, ils n’ont pas de bonnes fibres ni de bons nutriments. La suggestion du nutritionniste, dans ce cas, est de faire une soupe maison et de congeler de petites portions.

7. Le poitrine de dinde

Les tranches de poitrine de dinde sont très pratiques pour la préparation de snacks, elles peuvent donc constituer un bon choix de protéines maigres. Cependant, c’est un aliment intégré et donc chargé en sodium. Certaines marques contiennent presque la quantité quotidienne recommandée. Il peut encore contenir des nitrites et des nitrates, qui sont des substances chimiques cancérigènes. Il est donc préférable de choisir des marques contenant moins de sodium et d’éviter la consommation fréquente de ces aliments.

8. les “faux” pains complets

Certains pains “multigrains” attirent le consommateur parce qu’ils ont l’air sain, mais ne le sont pas toujours. Beaucoup sont préparés avec des céréales raffinées, et n’apportent pas les avantages du pain complet. Une fois encore, regardez l’étiquette et la liste des ingrédients : la farine complète doit être le premier élément de la liste et donc celui qui est présent en plus grande quantité. Selon le nutritionniste, les pains 100% complets sont les plus indiqués.

9. Sauces pour salade

Pour donner à la salade un goût particulier, rien de mieux qu’une sauce prête à l’emploi. N’est-ce pas ? Faux ! Il faut surveiller le moment où l’on remplit sa salade de sauce industrialisée, car elle peut compromettre le régime alimentaire. Le nutritionniste avertit que ces sauces contiennent beaucoup de calories, en plus des produits chimiques et de la quantité excessive de sel. Par conséquent, pour assaisonner votre salade, optez pour des épices faites maison telles que les herbes, l’huile d’olive, le vinaigre, le citron et le sel (mais pas en excès).

10. Des milk-shakes pour remplacer les repas

Les shakes n’ont pas toujours la quantité équilibrée de nutriments pour remplacer un repas. De plus, un repas liquide apporte moins de satiété, ce qui fait qu’on mange plus de “snacks” après l’heure. L’idéal est de maintenir un régime alimentaire équilibré, contenant des fruits et des légumes, des viandes maigres et des glucides complexes (comme la farine complète). Ainsi, il est possible d’obtenir un amincissement beaucoup plus sain !

Nous pouvons aussi citer le fromage sans laitage. Si vous évitez les produits laitiers en raison d’allergies, d’intolérances ou de restrictions religieuses ou éthiques, le fromage sans produits laitiers peut être une aubaine pour obtenir votre dose de bienfaits fondant et extensible. Pour le reste d’entre nous, cependant, il n’y a aucune raison sanitaire de choisir le fromage sans produits laitiers, car la plupart de ces produits sont hautement transformés et contiennent souvent des huiles raffinées, des agents de conservation et des additifs colorants. De plus, des recherches récentes révèlent que la consommation quotidienne de vrais fromages pourrait en fait protéger contre les maladies cardiovasculaires.