16 conseils pour manger sainement sans trop dépenser

Comment maintenir une alimentation saine entre le travail et la vie de famille ?
septembre 30, 2020
Tout savoir sur les médicaments pour la perte de poids
septembre 30, 2020

La consommation de légumes biologiques, de céréales diverses et la réduction de cette cuillerée de sucre n’est pas toujours la seule excuse utilisée pour fuir la rééducation alimentaire. Invariablement, l’adoption de nouvelles habitudes commence sur les étagères et, bien souvent, ce détail finit par servir de justification : après tout, les valeurs des produits plus sains semblent généralement plus élevées que ce qui est souhaitable. Mais avant tout à des fins esthétiques, il faut penser que ce petit mal de tête peut avoir commencé dans votre assiette, soit à cause d’allergies alimentaires, soit même à cause d’une consommation excessive de produits contenant des substances nocives pour l’organisme, comme les graisses par exemple. Bien que tous ces soins semblent ennuyeux, bien manger n’est pas si difficile et vous ne devez pas nécessairement vous faire mal aux poches. Alors, que diriez-vous d’arrêter de remettre à plus tard et de commencer à manger plus sainement sans avoir à dépenser beaucoup d’argent pour cela ?

16 façons intelligentes de réutiliser les déchets alimentaires

Faire ses achats est une période tentante pour tous ceux qui commencent à parier sur de nouvelles habitudes. Résister au paquet de biscuits farcis et ignorer les plats cuisinés est un défi, surtout pour ceux qui ont besoin de manger vite et aiment le côté pratique. Cependant, pour que la fonctionnalité s’accompagne d’une alimentation saine, il suffit de s’organiser pour avoir des aliments nutritifs tant à la maison qu’au travail.

1. Liste de courses

Cela peut sembler évident, mais quitter la maison pour des raisons précises facilite grandement la tâche de faire les courses. Le fait de ne pas toujours avoir une liste en main signifie que les sacs ne recevront que les produits dont vous vous souvenez, mais des articles organisés sur papier peuvent vous aider à vous concentrer sur des aliments plus sains et à réfléchir à deux fois avant d’être séduit par un paquet de snacks frits.

Une autre astuce qui vaut la peine d’être testée est de ne pas aller faire ses courses en ayant faim, ce qui rend tout cela beaucoup plus appétissant. De cette façon, vous êtes moins susceptible d’être impulsif et de prendre ce qui ne rentre pas dans le cadre d’une alimentation plus saine et plus nutritive.

2. Lire les étiquettes

Bien que ce ne soit pas une mesure très confortable, la lecture des étiquettes des produits peut être un bon moyen de vous aider à éviter les ingrédients qui ne sont pas très favorables à votre santé. Les informations nutritionnelles ne se limitent pas aux calories. Un soda zéro, par exemple, contient zéro calorie et zéro nutriment en plus de contenir des conservateurs et des colorants. Le sodium et les graisses sont également cités comme des éléments à éviter par ceux qui veulent avoir une alimentation saine.

3. Fruits et légumes de la saison

Parfois, il vaut mieux renoncer à certaines exigences et parier sur ce qui est le plus accessible. Bien sûr, tous les produits naturels ne sont pas aussi attrayants pour tous de la même manière, mais le choix de ce qui est “saisonnier” peut garantir que le goût est meilleur que celui d’un légume ou d’un fruit que l’on trouve plus difficilement au moment de l’achat. N’oubliez pas que plus il est compliqué de trouver un aliment, plus il y a de chances que sa valeur soit élevée.

4. Produits génériques et en vrac

Les établissements spécialisés et les producteurs locaux peuvent être de bonnes alternatives lorsqu’il s’agit de rechercher des produits naturels. Il peut être plus économique d’acheter une petite quantité qui répond à vos besoins que d’investir dans un emballage scellé et étiqueté sur le marché.

Il en va de même pour les articles qui sont généralement commercialisés par certaines marques et que l’on peut également trouver dans des productions génériques, comme les céréales pour le petit déjeuner, par exemple. De nombreux marchés ont leurs propres lignes de produits, y compris.

5. De la congélation à la mise en conserve

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, la consommation de légumes surgelés n’est pas l’ennemi d’une alimentation saine. Les produits tels que le maïs et les pois conservés en boîte ne préservent pas les nutriments et sont accompagnés de conservateurs, alors que les emballages congelés ont tendance à les conserver en raison des basses températures.

6. Options prêtes

Tout comme les produits en conserve doivent être évités, il est recommandé de jeter également les boissons non alcoolisées et les jus en boîte. Un remplacement possible est la pulpe de fruit congelée ou le jus naturel lui-même.

Dans le cas des fruits qui doivent être pelés pour être consommés, par exemple, il y a des versions plus pratiques. Il y a les fruits emballés et lyophilisés, qui sont des morceaux ayant passé par une basse température et qui conservent leur pigmentation et leur forme originale.

Comme une alimentation saine implique une augmentation de la consommation de denrées périssables, il est important de bien connaître les moyens de mieux conserver les produits afin de prolonger leur durée de vie et de mieux utiliser leur consommation.

7. Portions

Une bonne idée pour les aliments achetés en grandes quantités ou en vrac est de les diviser en plus petites portions pour faciliter à la fois le stockage et la consommation. Certains produits peuvent même être congelés afin de les faire durer plus longtemps.

8. Commander dans le réfrigérateur

Qui n’a jamais oublié un paquet de fruits au fond d’un tiroir et l’a découvert trop tard ? Pour éviter ce genre de situation, il est préférable de laisser les denrées périssables devant les autres articles dans le réfrigérateur. Cette tactique permet également de résister à d’autres tentations possibles, comme la pizza “de l’aube” ou le reste du gâteau du week-end.

9. Cultiver

Avoir un peu d’espace à la maison et un peu de terre est aussi un bon moyen de s’assurer une alimentation saine. Si l’achat de légumes auprès de producteurs locaux est déjà une économie, imaginez que vous puissiez planter votre propre nourriture ! Cultiver un petit légume est très laborieux et peut aider à avoir toujours des produits frais à la maison.

Temps de préparation des repas : Prendre le temps de cuisiner fait également toute la différence dans le processus d’adoption de nouvelles habitudes alimentaires. Outre l’élargissement de vos possibilités, elle peut également vous aider à briser les préjugés et à essayer de nouveaux ingrédients.

10. Parfois, moins, c’est plus

L’un des points les plus frappants de la rééducation alimentaire concerne la quantité de repas pris quotidiennement. Outre la qualité de ce que vous mangez, il est important de manger plus souvent par jour en plus petites portions, ce qui permet de s’assurer que vous mangez mieux, en plus d’assurer un meilleur fonctionnement du métabolisme.

11. L’art de la cuisine

Inévitablement, ceux qui aiment cuisiner doivent avoir déjà observé au moins une fois que la meilleure façon de bien manger est de préparer son propre repas ou du moins d’avoir un certain contrôle sur ce qu’ils vont consommer. Manger au restaurant n’est pas toujours une bonne option, car il est difficile de connaître tous les ingrédients utilisés dans le plat choisi.

12. Des bonbons naturels

Il semble parfois qu’un peu de sucre puisse faire des miracles, qu’un dessert puisse faire toute la différence après le dîner, mais le chocolat ou les tartes fourrées ne vont pas toujours de pair avec des habitudes alimentaires saines. Les sucres naturels, que l’on trouve dans les fruits et certains légumes, sont préférables dans ces cas, principalement parce qu’ils sont riches en vitamines et donc plus nutritifs.

13. Des produits entiers

Remplacer les aliments raffinés par des céréales complètes est également un excellent moyen de garantir un repas sain, en particulier pour les céréales et les grains. En effet, la transformation réduit généralement la teneur en fibres des produits.

14. sur le panel

Un conseil facile à suivre, surtout pour ceux qui prennent plaisir à s’aventurer dans la cuisine, et qui ne font pas mal dans leur poche est de préférer les épices naturelles pour donner plus de saveur aux repas. Des ingrédients comme l’origan, les poivrons, le curry (sauce d’assaisonnement), en général, ont des composants antioxydants et zéro calorie. Si vous avez besoin d’échapper au sodium, une autre option intéressante est d’utiliser du citron au lieu du sel, surtout dans les salades.

Autres habitudes que vous pouvez adopter : Tous les conseils ci-dessus sont très importants pour les personnes désireuses d’adopter un style d’alimentation plus sain, mais les attitudes les plus simples ne peuvent pas non plus être oubliées.

15. Avez-vous bu de l’eau ?

Pendant les repas, il est important d’éviter de boire des liquides, principalement parce que cette habitude peut diluer le suc gastrique et donc provoquer des réactions telles que des brûlures d’estomac, en plus de “tromper” l’estomac, vous faisant vous sentir plein avant de l’être vraiment. Cela peut sembler bien au début, mais de cette façon, les nutriments sont métabolisés plus rapidement, ce qui fait que la faim revient plus tôt.

Entre les repas, il est recommandé de ne pas consommer de jus ou de boissons gazeuses. Pour étancher la soif, l’eau reste le meilleur ami de l’être humain et l’idéal est de consommer en moyenne deux litres de liquide par jour.

16. Des plats plus colorés

Si vous n’êtes pas sûr de manger sainement, une bonne évaluation est de savoir à quel point vos repas sont colorés. Les légumes, les fruits et les légumes peuvent être consommés dans leurs variétés les plus diverses et l’idéal est que chaque type de ces aliments soit consommé dans un repas différent.

Ces options naturelles sont riches en vitamines, antioxydants, fibres, calcium et fer, entre autres éléments qui doivent être remplacés dans le corps humain.

Si vous pesez encore les valeurs de chaque mode de vie, n’oubliez pas que les options telles que les légumes et les fruits sont parfois plus abordables et toujours plus nutritives que la restauration rapide, par exemple.

Plusieurs observations s’imposent à ceux qui veulent mieux se nourrir. Au début, cela peut même sembler trop compliqué, mais comme pour toute nouvelle habitude, l’adaptation est une question de temps et, au moins dans ce cas, les bénéfices sont gratifiants.