Les bienfaits d’un régime alimentaire équilibré

Les avantages du régime végétalien
septembre 30, 2020
Les tendances alimentaires sont-elles toutes saines ?
septembre 30, 2020

Les personnes chez qui l’on a diagnostiqué un taux de cholestérol élevé peuvent contribuer de manière significative à la normalisation du taux de cholestérol dans le sang grâce à une alimentation saine. Un régime alimentaire pauvre en cholestérol n’est pas très efficace à lui seul, il est nécessaire de passer à une alimentation globale équilibrée.

Les légumes frais, les fruits et les aliments riches en fibres comme les produits complets devraient occuper une place plus importante dans le menu. Ce n’est qu’en cas de surcharge pondérale qu’une réduction de poids supplémentaire est nécessaire pour contrecarrer l’augmentation de l’artériosclérose et du risque de maladie cardiovasculaire.

Pour chaque 10 kg de perte de poids, on peut s’attendre à une baisse du cholestérol LDL de 8 mg/dl. Des conseils nutritionnels adaptés aux besoins individuels sont recommandés, ce qui est de plus en plus souvent proposé dans les cabinets médicaux. Il faut viser un IMC inférieur à 25 et une taille abdominale inférieure à 94 cm (femmes de moins de 80 cm).

Éviter les aliments à forte teneur en sucre

Afin d’éviter ou de réduire le surpoids, il convient de réduire la consommation de trop de sucre et de glucides simples (par exemple, le glucose), qui sont également présents dans de nombreux produits de commodité soi-disant sains tels que les céréales pour le petit déjeuner et les yaourts très sucrés. Pour ces produits et d’autres, il est donc utile de consulter les informations sur la teneur en sucre.

Éviter une trop grande quantité de charcuterie et de produits finis

La proportion de graisses animales, par exemple dans les saucisses et les produits laitiers, devrait être réduite au profit des huiles végétales. Cependant, la consommation accrue de graisses végétales hydrogénées, telles qu’elles sont contenues dans de nombreux produits de boulangerie mais aussi dans certaines margarines, ne constitue pas une alternative judicieuse aux graisses animales.

Ces graisses oxydées peuvent augmenter le niveau d’oxycholestérol malsain dans le sang, ce qui, selon les études actuelles, entraîne de plus en plus de dépôts dans les artères. L’oxycholestérol sous forme de graisses hydrogénées est ajouté à de nombreux produits finis pour améliorer leur consistance, leur goût ou leur durée de conservation.

Augmenter le bon cholestérol – le régime méditerranéen est idéal

Une alimentation équilibrée avec des graisses végétales au lieu de graisses animales peut – en plus de la perte de poids et de l’exercice régulier – avoir un effet positif sur la valeur des HDL. Au lieu de graisses animales, il faut préférer les graisses et les huiles végétales contenant des acides gras polyinsaturés. Enfin, le HDL veille à ce que l’excès de cholestérol soit transporté des parois des artères vers le foie, où il peut être excrété par la bile. Beaucoup de HDL – contrairement à beaucoup de LDL – peuvent donc entraîner une réduction du taux de cholestérol, ce qui a également un certain effet protecteur contre l’artériosclérose et les crises cardiaques.

Le cholestérol lié aux HDL est donc souvent appelé “bon cholestérol” et le régime dit méditerranéen, composé de nombreux fruits, légumes et poissons, s’est révélé particulièrement bénéfique pour le taux de cholestérol. Les acides gras dits oméga-3 et leurs précurseurs semblent avoir une importance particulière, les acides gras oméga-3 ayant moins d’effet sur le taux de cholestérol que les triglycérides. Outre le poisson, la viande dite de pâturage contient également beaucoup d’acides gras oméga-3.

L’acide eicosapentaénoïque (EPA) et l’acide docosahexaénoïque (DHA) sont particulièrement importants. Les sources végétales d’acides gras oméga-3 comme l’huile de lin ne contiennent malheureusement que de l’acide alpha-linolénique (ALA). Il peut être converti en EPA et DHA dans le corps humain, mais seulement en très petite quantité. Les animaux, en revanche, peuvent très bien convertir l’ALA en EPA et DHA. Les produits issus de l’élevage en pâturage pur, comme la viande de pâturage, sont donc riches en acides gras oméga-3, et une réduction du taux de cholestérol sanguin peut généralement être observée quelques semaines seulement après un changement de régime alimentaire combiné à un mode de vie plus actif.

Une poignée de noix chaque jour

Une étude de l’université Ludwig-Maximilian de Munich a examiné l’effet de la consommation quotidienne de 43 grammes (environ une poignée) de noix en 2017. Ce complément alimentaire facile à utiliser, à base de noix naturelles, a permis de réduire considérablement les taux de LDL et de triglycérides. Le moment où les noix étaient consommées n’avait pas d’importance. Ils peuvent être pris avec un repas principal, mais aussi comme en-cas entre les repas tout au long de la journée. La raison de l’effet positif sur le taux de cholestérol est principalement due aux acides gras oméga-3 contenus dans les noix.

Comment réduire l’augmentation des taux de triglycérides

Un taux élevé de triglycérides est problématique, surtout en combinaison avec un faible taux de HDL. Les taux élevés de triglycérides peuvent être efficacement réduits en limitant la consommation d’alcool et d’aliments sucrés. À propos : si le niveau de triglycérides baisse après un changement de régime, le cholestérol total est également plus bas et le rapport HDL/LDL s’améliore. Le cholestérol HDL peut également être augmenté par une augmentation de l’activité physique.

Les triglycérides ne peuvent pas être influencés par les médicaments aussi bien que le cholestérol. Des fibres et de l’acide nicotinique sont utilisés. Les statines peuvent également faire baisser les triglycérides. Cependant, ils sont également utilisés pour réduire le risque général de maladie cardiovasculaire en abaissant le cholestérol LDL. Dans les cas justifiés, les fibrates et les statines peuvent également être prescrits ensemble.

Toutefois, la substance active gemfibrozil ne doit pas être utilisée comme fibrate. Comme le risque de maladie musculaire est considérablement accru lorsque des fibrates et des statines sont combinés, cette thérapie ne doit être effectuée que sous une surveillance stricte des enzymes musculaires. Nous vous conseillerons volontiers dans le cadre de notre consultation sur le cholestérol.

Dans le cas d’un trouble héréditaire (familial) du métabolisme des lipides, une modification du régime alimentaire ne suffit généralement pas à elle seule pour atteindre les valeurs cibles de LDL requises. Toutefois, un mode de vie sain et une alimentation saine sont à la base d’un traitement efficace de l’hypercholestérolémie dans ces cas également.